Fusillade en boîte de nuit : Chris Brown se dégage de toute responsabilité

Fusillade en boîte de nuit : Chris Brown se dégage de toute responsabilité
Chris Brown © Cover Media

Un homme non-identifié a tiré sur la foule d’une boîte de nuit de San Jose en Californie, en janvier 2015. Cinq personnes ont été touchées et blessées lors de la soirée, à laquelle assistait Chris Brown. L’une des victimes, Paul Briley, a porté plainte contre la star l’an dernier, au prétexte que celle-ci n’avait pas pris les mesures de sécurité nécessaires, car sa présence avait déjà été à l’origine de violences dans le passé. La victime a demandé des dommages et intérêts : elle souffre de stress post-traumatique et de « blessures personnelles graves et permanentes ». Selon TMZ.com, Chris Brown a répondu par voie légale : il rejette toute responsabilité quant aux violences qui ont lieu dans les lieux qu’il fréquente, comme lors de la soirée qu’il avait organisée avant les MTV Video Music Awards, en 2014. Chris Brown a demandé au juge de rejeter la plainte, au motif qu’il est de la responsabilité des patrons du club de veiller à la protection de leurs clients.

- Anzeige -

Fusillade en boîte de nuit : Chris Brown se dég...

Il rappelle aussi que ce genre de violences n’a jamais lieu dans ses concerts, et que la soirée de 2014 était privée. Ses représentants ont qualifié la plainte de Paul Briley de « légère », dans un communiqué publié sur HipHopWired.com. « C’est un triste reflet de notre société, de voir que la violence est si répandue et c’est toujours une tragédie quand quelqu’un est blessé physiquement. Cependant, cette plainte est très légère… Nous nous attendons à ce que l’affaire soit classée sans suite et à l’avenir, pour éviter que les plaintes non justifiées visant Chris Brown se multiplient, nous poursuivrons les plaignants quels qu’ils soient, et leurs avocats. »

Lors de l’incident de 2014, au 1OAK club, à Hollywood, deux personnes avaient été touchées, dont le gourou de la musique Marion « Suge » Knight, aujourd’hui derrière les barreaux. Ce dernier aurait reçu six coups de feu et avait été opéré d’urgence. Il s’est remis de ses blessures.

Cover Media

— ANZEIGE —